Freedonia

Der Michel

A Hambourg, la droite CDU l’emporte mais perd sa majorité absolue. Le SPD, malgré une petite reprise, reste au fond du trou (il a longtemps dominé la vie politique de la Hansestadt, obtenant jusqu’à 60 % des voix). Comme précédemment en Hesse, en Basse-Saxe et à Brême, la Gauche fait son entrée au Sénat hambourgeois ; le FDP rate de peu son retour dans l’hémicycle du Rathausmarkt.

Alors que les pourparlers s’éternisent en Hesse sur une possible alliance SPD / Linke (la première à l’ex-Ouest), éventuellement couplée à une dissolution immédiate de la diète régionale, le SPD des bouches de l’Elbe a exclu tout rapprochement «rouge / rouge», avec la Gauche. Cela ne laisse arithmétiquement comme majorités possibles qu’une grande coalition, ou une coalition noire/verte, inédite au plan régional (mais déjà testée dans une poignée de villes moyennes), et qui permettrait à la CDU de diversifier ses partenaires en vue de 2009 (pour aboutir à une formule noire/verte ou Jamaïque) au risque sans doute du reniement d’engagements et de l’histoire politique des deux partenaires.

«Hamburg. In guten Händen.»

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Proudly powered by WordPress. Theme developed with WordPress Theme Generator.
Copyright © Freedonia. All rights reserved.