Freedonia

Pérambulation






A1: Il y a des semaines, BoxingBoy était venu rendre visite à sa soeur à A-dam. Amoureux craignant l’éconduite, il terrait son angoisse dans la confection de soufflés au fromage.
A2: BoxingPhoto fêtait dignement la quille et la crise au Jeu du téléphone.
A3: C’était juste avant que je ne passe le concours d’entrée dans la prépa du concours d’entrée. Du jour des écrits: la Villette comme un cauchemar eighties de béton dans le froid net du petit matin avenue Jean-Jaurès, la Villette Géode et Halle étincelantes le soir au grand soleil de printemps, l’apéro et le digne dîner carnivore avec les Ngroung, je n’ai hélas pas de photos.
B1: Je n’ai pas beaucoup parlé de Rob, non plus. Crame dit: «ah oui, j’oublie toujours pour ton amour.»
B2: A Paris, la PELTAG envisageait la privatisation. Bientôt, ShiningRubis dirigerait une société de gardiennage de la mode.
B3: DC disait: «mes parents sont en plein revival de la Shoah.»
C1: Pourtant, on ne se quitte plus. Ainsi, cette visite, cette promenade à Breda.
C2: A Paris aussi, tea-time et cancans avec Maaxxx, depuis les chics toits du boulevard Raspail.
C3: Un dîner chez Marie-Gabrielle. On discutait avec Nico No-Photo de l’Etat et de ses serviteurs.
D1: Le dimanche, on avait été voir une expo yiddish avec les STAPS. Alex parlait de son manuel de gender studies, d’un journal féministe historique…
D2: … et François B2 réinterprétait: «… elles impriment ça à deux au fond d’une cave, ‘t’as bu tout l’alcool, on peut plus ronéotyper, à cause de toi le numéro annuel de Nouvelles Etudes féministes est pas sorti!’»
D3: Les B2, eux-mêmes, avaient blanchi leur nuit et leur foie avec BoxingBoy et Maaxxx au Banana Café.
E1: Le samedi, avec Matthieu DC, on avait parcouru le Marais désaltéré de soleil printanier, tout terrasses et jolis garçons à vélo. Sortie de La Perle: «c’est la fête des blondinax ou bien?!»
E2: Dimanche soir, ShiningRubis sombrait dans l’abîme de sa relation striver / slacker avec son fuckbuddy.
E3: Crame continuait son Catalogue des garçons de l’Union latine et de l’Union pour la Méditerranée. Bientôt, ce serait la Croatie!
F1: Et le lundi, on discutait avec Morgie dans les files de Beaubourg et attablés dehors, d’An vue à Bruxelles, de ses projets, du job à trouver à Paris ou ailleurs: «Je suis plus Madrid que Barcelone. J’suis snob quoi!»
F2: A Meudon et à Sèvres, j’ai un peu circulé et beaucoup pris de photos, avant que je n’oublie, avant que tous ces beaux vestiges ne soient déblayés par une malencontreuse rénovation.
F3: Chaque maison était un lest de souvenirs, de songes, de paralogismes d’enfance, d’anecdotes et d’archétypes. Même les immeubles que je découvris, la mystérieuse rue Estelle que j’osais emprunter pour la première fois, les remémoraient, les confirmaient.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Proudly powered by WordPress. Theme developed with WordPress Theme Generator.
Copyright © Freedonia. All rights reserved.